SOGORB (Amaury)

La négligence spatiale unilatérale : un trouble de l’attention ? L’apport de la stimulation magnétique transcrânienne répétée (rTMS) à ce débat

mémoire présenté sous la direction de Jean-François STOFFEL en vue de l’obtention du titre de master en kinésithérapie. – Montignies-sur-Sambre : Haute école Louvain-en-Hainaut ; Département de kinésithérapie, 2010. – 87 p., XVII.

Résumé

La négligence spatiale unilatérale est une pathologie complexe et mystérieuse.

De par les différentes formes et modalités qu’elle peut revêtir, elle reste encore aujourd’hui très difficile à appréhender. Malgré sa fréquence, elle peut passer inaperçue et reste souvent mé­sestimée au niveau de ses conséquences sur la récupération physique. Diffé­rentes théories ont été avancées afin d’expliquer ce phénomène. Il semblerait qu’un défaut attentionnel soit à l’origine du compor­tement négligent.

La stimulation magnétique transcrânienne, nouvelle technique de stimulation cérébrale prometteuse, permet aujourd’hui d’ob­jectiver les nombreuses théories neuropsychologiques qui, jusqu’à alors, se trouvaient confrontées l’une l’autre, semant la discorde entre les auteurs.

Prix

Prix « Iesca 2010 du meilleur mémoire bibliographique ».

Prévalence majeure des villes à droite de l'axe vertical coupant la France en deux chez le patient négligent gauche


Dessin d'horloge réalisé par un patient négligent gauche