MATRAY (Pascal)

Plaidoyer en faveur d’une méthodologie rigoureuse dans l’évaluation et le choix des traitements en kinésithérapie : l’«Evidence-Based Physiotherapy» comme démarche d’objectivation, en tenant compte du statut particulier de l’effet placebo

mémoire présenté sous la direction de Jean-François STOFFEL en vue de l’obtention du titre de licencié en kinésithérapie. – Montignies-sur-Sambre : Haute école Charleroi-Europe ; Département de kinésithérapie, 2004. – 75 p., XXII.

Résumé

L'évaluation des traitements pharmacologiques est très bien codifiée. Qu'en est-il de l'évaluation des traitements de kiné­sithérapie, telle est la question que nous nous sommes posés. A travers l'histoire de la kinésithérapie, en prenant en compte l'existence de l'effet placebo et en analysant sa signification, nous nous sommes aperçus que de nombreux traitements mis en oeuvre n'ont pas fait l'objet d'éva­luations rigoureuses. L'Evi­dence-Based Physiotherapy (Evidence-Based Medicine appli­quée à la kinésithérapie) est une démarche d'objectivation qui vise à faire le meilleur choix de traitement en fonction du ni­veau de preuve apporté par la littérature scientifique. Toutefois, il est parfois difficile de mettre en place une méthodologie réel- lement rigoureuse dans l'évaluation de certains traitements. En effet, il n'est pas toujours possible de distinguer ce qui résulte du traitement spécifique, de ce qui provient de l'effet placebo. En conséquence, nous devons évaluer les thérapeutiques à tra­vers les résultats de l'EBP mais en étant conscient des limites de cette méthodologie. Il convient de toujours avoir un esprit critique vis-à-vis des traitements proposés et de ne pas négliger l'effet placebo dans la prise en charge des patients.

Publication partielle

Kiné2000 (http://www.eurokine.be)