LOBET (Delphine)

Le charlatanisme des uns fait la sciences des autres et vice-versa :
à la recherche de la frontière entre science et non-science

mémoire présenté sous la direction de Jean-François STOFFEL en vue de l’obtention du titre de master en kinésithérapie. – Montignies-sur-Sambre : Haute école Louvain-en-Hainaut ; Section de kinésithérapie, 2019. – 97 p.

Résumé

«Être scientifique» est «bien vu». Dans le monde paramédical, «être scientifique» est un gage de qualité, d’où l’importance de savoir ce qu’est la science. Où s’arrête-t-elle ? Existe-t-il un critère qui permet de distinguer science et non-science ?

Dans ce travail, deux approches ont été réalisées afin de munir le thérapeute d’outils qui puissent situer sa pratique. Ce travail tente, d’une part de mettre à jour des critères épistémologiques et historiques pour établir une ligne de démarcation entre science et non-science. Et d’autre part, explore l’Evidence Based Medicine (EBM) pour éclaircir le rôle que celle-ci joue dans la prise en charge qualitative du patient.

Les premiers critères épistémologiques étudiés sont le vérificationnisme et l’induction qui montrent très vite leurs limites. Aussi l’étude du falsificationnisme, mis au point par Karl Popper, est presque une évidence. Ce type de falsificationnisme montre aussi ses limites : premièrement, il est incapable d’isoler une proposition pour réaliser une expérience ; deuxièmement, il dépend de l’observation. Dès lors, un falsificationnisme sophistiqué a vu le jour. Il permet de contourner les limites de ce falsificationnisme primaire, sans pour autant donner entière satisfaction dans la distinction «science, non-science». La recherche se poursuit donc par un examen historique de l’évolution de la science. La vision de Thomas Kuhn est analysée ainsi que la distinction entre les questions et les réponses au «Pourquoi» et au «Comment». Pour compléter ces analyses philosophiques, le processus de l’EBM est détaillé pour en prendre toute sa mesure.

Au terme de ce travail, il apparait que les critères mis en évidence convergent dans une direction où pourrait bien se situer la frontière entre science et non-science.

Distinction

Prix 2019 du meilleur mémoire bibliographique

Publication

Sous presse in Revue des Questions Scientifiques, vol. 190, 2019, n°5.