DA ROLD (Geoffroy)

Esquisse d’un code de déontologie et de sa confrontation à la réalité professionnelle : défense des kinésithérapeutes et protection de leur profession

mémoire présenté sous la direction de Jean-François STOFFEL en vue de l’obtention du titre de licencié en kinésithérapie. – Montignies-sur-Sambre : Haute école Charleroi-Europe ; Département de kinésithérapie, 2005. – 81 p., XXVI ; 116 p.

Résumé

Qu'est ce que la déontologie ? La déontologie (littéralement : science du devoir) met en avant une conscience des limites à l'action. Elle introduit la notion de règles. Son prolongement se retrouve dans la rédaction de codes déontologiques réglemen­tant une profession.

Quels avantages aurait les kinésithérapeutes à posséder leur propre Code de déontologie ? Redessiner les contours de la pro­fession. Placer le patient au centre du traitement. Recentrer la pratique pro­fes­sionnelle. Protéger et défendre les kinésithéra­peutes. Fédérer l'en­semble des kinésithérapeutes. Guider l'en­semble des rapports professionnels.

Quels axes devrait explorer un Code de déontologie ?