Le réalisme : contributions au séminaire d’histoire des sciences 1993-1994

éditées par Jean-François STOFFEL. – Louvain-la-Neuve: Centre interfacultaire d’étude en histoire des sciences, 1996. – 274 p. – (Réminisciences ; 2)

Présentation

Pour des philosophes des sciences, le terme de «réalisme» évo­que immédiatement un certain nombre de concepts («phéno­ménisme», «phénoménalisme», «conventionnalisme»...) et d’au­teurs (Poincaré, Duhem, Meyerson, Koyré, Popper...). Mais qu’évoque-t-il chez les historiens des sciences ? Telle est la question que nous avons posée aux participants de ce sémi­naire en soumettant à leur réflexion ce terme que nous avions pris le soin de ne pas définir. La table des matières de ce volume montre assez l’extraordinaire diversité de leurs répon­ses : s’il y est bien sûr question de l’astronomie ancienne — dans quelle mesure la théorie a-t-elle pour but l’adéquation à la réalité ? — et moderne — quel degré de réalité les auteurs attribuent-ils aux orbites célestes ? —, de l’existence de l’espace et du temps, de l’anti-réalisme de Hahnemann, de la philoso­phie scientifique de Poincaré ou de Paul Lévy, d’autres com­munications nous entre­tiennent de la conception du réel que dénotent le plan et les objectifs des encyclopédies médiévales, des motivations à l’œuvre dans l’his­toire naturelle médiévale, lesquelles rendent compte d’un «réalisme» parfois déconcertant, de l’utilisation effective de l’astrolabe, ou encore du rapport entre le mot et la chose dans la nomenclature chimique. Qu’on n’attende donc pas de ce volume un traitement systématique d’une notion philosophique bien ciblée; son propos est au con­traire d’ouvrir de nouvelles perspectives.

Contenu

Anne TIHON, Théorie et réalité : l’exemple de l’astronomie an­cienne (pp. 7-23) ; Isabelle DRAELANTS, Les encyclopédies com­me sommes des connaissances, d’Isidore de Séville au XIIIe siè­cle, avec les fondements antiques (pp. 25-50) ; Andrée COLINET, Alchimie antique et médiévale avant 1300 : mystères et réalités (pp. 51-70) ; Baudouin VAN DEN ABEELE, Quelques pas de grue à travers l’histoire naturelle médiévale : un regard diversifié sur le réel (pp. 71-98) ; Régine LEURQUIN, L’astrolabe plan (pp. 99- 117) ; Patricia RADELET-DE GRAVE, Copernic, Stevin, Galilée et la réalité des orbites célestes (pp. 119-151) ; Brigitte VAN TIGGELEN, Étiqueter ou définir : le réalisme dans la nomen­cla­ture chimique aux XVIIe et XVIIIe siècles (pp. 153-183) ; Michel GHINS, L’existence de l’espace et du temps selon Leon­hard Euler (pp. 185-193) ; Chantal TILMANS-CABIAUX, Le rap­port de l’idée théorique à l’expérimentation chez Hahnemann : le système homéo­pathique naissant et le réalisme (pp. 195-214) ; Jean MAWHIN, La Terre tourne-t-elle ? À propos de la philosophie scientifique de Poincaré (pp. 215-252) ; Michel WILLEM, Paul Lévy et les fondements du calcul des probabilités (pp. 253-263).

Comptes rendus

Comptes rendus : G. VANPAEMEL, Scientiarum historia, vol. 22, 1996, n°2, pp. 116-118 ; D. LAMBERT, Revue des questions scientifiques, vol. 168, 1997, n°2, pp. 188-189 ; J. CELEYRETTE, Archives internationales d’histoire des sciences, vol. 47, 1997, n°139bis, pp. 28-29 ; J.-M. COUNET, Revue philosophique de Louvain, vol. 97, 1999, n°1, pp. 218-219.

Télécharger le livre

Réalisme
Couverture


Les grues vigilantes d'après un bestiaire anglais du XIIIe s.


Tracé des cercles parallèles et des lignes horaires selon Théodore Méliténiote


L'expérience du pendule de Foucault (1852)