Mgr Georges Lemaître, savant et croyant : Actes du colloque commémoratif du centième anniversaire de sa naissance (Louvain-la-Neuve, le 4 novembre 1994) [suivi de] «La physique d’Einstein», texte inédit de Georges Lemaître

édités par Jean-François STOFFEL. – Louvain-la-Neuve : Centre interfacultaire d’étude en histoire des sciences, 1996. – 371 p. – (Réminisciences ; 3).

Présentation

Que ce soit dans les ouvrages grand public ou dans les histoires érudites de la cosmologie contemporaine, l’apport fondamental de Georges Lemaître est trop souvent «oublié». Il s’agit là d’une situation regrettable tant au niveau historique que scientifique : d’une part, comment comprendre l’histoire de la cosmologie sans tenir compte de ses contributions ?, et d’autre part, ses écrits ne peuvent-ils pas encore interpeller les scientifiques d’aujourd’hui en leur suggérant des pistes de recherches inté­ressantes ? Pour y remédier, il conviendrait de mettre à la dis­position des chercheurs des études de valeur qui permettent de mieux comprendre sa personnalité et son œuvre. Il faudrait éga­lement dresser l’inventaire de ce qu’il a écrit et rendre à nou­veau ses écrits matériellement accessibles. Le présent volume procède, à sa mesure, de ce triple objectif : si les actes du colloque nous présentent le scientifique et le croyant, la biblio­graphie qui suit nous remémore ses écrits et nous facilite leur accès, quant à l’édition de La physique d’Einstein, elle nous permet de lire pour la première fois ce texte inédit de Lemaître.

Contenu

Lucien BOSSY, «La physique d’Einstein» de Georges Lemaître, 1922 (pp. 9-22). Jean-Marc GÉRARD, Georges Lemaître et l’his­toire de notre Univers (pp. 23-55). Jean LADRIÈRE, La portée philo­sophique de l’hypothèse de l’atome primitif (pp. 57-80). Dominique LAMBERT, Pie XII et Georges Lemaître : deux visions distinctes des rapports sciences-foi (pp. 81-111). Marc LEC­LERC, La liberté intellectuelle de l’homme de sciences catho­lique (pp. 113-117). Alfonso PÉREZ DE LABORDA, Cosmologies et dogma­tiques : un problème d’interférence et de représen­tation (pp. 119-142). Jean-François STOFFEL, Mgr Georges Lemaître : bio-biblio­graphie (pp. 145-220). Jean-François STOFFEL, «La physique d’Einstein», texte inédit de Georges Lemaître (pp. 223-360).

Comptes rendus

G. VANPAEMEL, Scientiarum historia, vol. 22, 1996, n°2, pp. 116-118. H. KRAGH, Centaurus, vol. 39, 1997, n°2, pp. 189-190. D. LAMBERT, Revue des questions scientifiques, vol. 168, 1997, n°2, pp. 188-189. J. EISENSTAEDT, Archives internatio­nales d’his­toire des sciences, vol. 47, 1997, n°139bis, pp. 209-210. J. MERLEAU-PONTY, Revue d’histoire des sciences, vol. 51, 1998, n°4, pp. 561-562. L. M. SCARANTINO, Nuncius, vol. 12, 1997, pp. 594-599. J.-M. COUNET, Revue philosophique de Lou­vain, vol. 96, 1998, n°4, p. 746. S. BERGIA, Isis, vol. 90, 1999, n°3, pp. 615-616.


Couverture


Manuscrit de G. Lemaître, Un univers homogène de masse constante et de rayon croissant rendant compte de la vitesse radiale des nébuleuses extra-galactiques (1927)


Lemaître prononçant l'éloge de Rutherford devant l'Académie pontificale des sciences (1939)


Caricature de G. Lemaître (1949)