Pierre Duhem et la revendication d’une tradition phénoménaliste :

à propos de son «Essai sur la notion de théorie physique de Platon à Galilée»

dans Pierre Duhem, cent ans plus tard (1916-2016): actes de la journée d’étude internationale tenue à Tunis le 10 mars 2016, suivis de l’édition française de l’«Histoire de la physique» (1911) de Pierre Duhem / édités par Jean-François STOFFEL avec la collaboration de Souad BEN ALI. – Tunis : Université de Tunis, 2017. – pp. 221-268.

Résumé

Selon notre interprétation, Σῴζειν τὰ φαινóμενα : Essai sur la notion de théorie physique de Platon à Galilée poursuit deux objectifs intimement imbriqués. À titre principal, établir la perti­nence historique du phénoménalisme duhémien, dont l’exacti­tude philosophique a déjà été précédemment établie dans La théorie physique, grâce, d’une part, à son insertion dans une tradition millénaire et, d’autre part, à l’examen des conséquen­ces, positives ou négatives, qui ont résulté, au cours du temps, des différentes façons de concevoir la notion de théorie phy­sique. À titre secondaire, proposer une nouvelle interprétation de la raison d’être de l’affaire Galilée sur une base tout à la fois philosophique (celle de l’épistémologie duhémienne telle qu’elle a été antérieurement développée dans La théorie physi­que) et historique (celle des leçons qui résultent, dans Σῴζειν τὰ φαινóμενα, de la considération de l’histoire). Cet article s’atta­che à établir l’existence du premier objectif en examinant, dans un premier temps, s’il a bel et bien été recherché par Duhem et, dans un second temps, s’il a été, selon lui, atteint.

Abstract

According to our interpretation, Σῴζειν τὰ φαινóμενα : Essai sur la notion de théorie physique pursues two intricately intertwined objectives. Primarily, it aims to establish the historical significance of Duhemian phenomenalism — the accuracy of which had previously been established in La Théorie Physique : son Objet et sa Structure — firstly, by positioning it within a millenary tradition and, secondly, by examining the conse­quences, both positive and negative, that subsequently arose from the various ways of comprehending the idea of physical theory. Secondarily, it proffers a novel interpretation of the rationale behind the Galileo affair, from a point of view which is both philosophical (that of the Duhemian epistemology as it had already been developed in The Aim and Structure of Physical Theory) and historical (that of the lessons resulting from historical considerations in To Save the Phenomena). This article is dedicated to establishing the existence of the first goal by examining, firstly, whether or not it had actually been sought out by Duhem himself, and, secondly, whether or not he believed he had achieved it.

Mots-clefs

Pierre Duhem — Phénoménalisme — Justification historique — Affaire Galilée — Phenomenalism — Galileo Affair


Couverture de P. Duhem, Essai sur la notion de théorie physique de Platon à Galilée (1908).


Andreas Osiander
(gravure sur cuivre par Bathasar Jenichen en 1565)


Robert Bellarmin
(gravé à Rome par Francesco Villamena au début du XVIIe siècle)