L’interprétation de l’«affaire Galilée» élaborée par Paul Mansion a-t-elle influencé Pierre Duhem ?

dans Pierre Duhem: verità, ragione e metodo (1916-2016) / a cura di Mirella FORTINO. – Roma: Aracne editrice, 2017. – pp. 153-184. – (Duhemiana; 3).

Résumé

Prenant acte de l’influence prépondérante exercée par Paul Mansion sur Pierre Duhem lorsque le premier a révélé au se­cond l’existence d’une tradition phénoménaliste millénaire apte à être mise au service du combat épistémologique en cours, cet article se demande s’il ne convient pas d’étendre cette influ­ence jusqu’à la sphère apologétique: Duhem a-t-il découvert par lui-même les usages de cette nature que permettait également la révélation de son collègue ou bien a-t-il reçu de lui, outre la révélation de l’existence de cette tradition, l’indication des usa­ges apologétiques qui pouvaient en être tirés, notamment au niveau de l’affaire Galilée ? Si, faute d’une chronologie suffi­sam­ment précise, il n’est pas toujours possible de trancher entre une simple concomitance de pensées et une influence véritablement attestée, les fortes similitudes relevées entre leurs interprétations de l’affaire Galilée suggèrent que la révé­lation initiale de l’existence d’une tradition phénoménaliste s’est bel et bien accompagnée de l’indication de certains usa­ges apologétiques qui pourraient en être tirés. Il en résulte, d’une part, que l’apport de Mansion a été plus important qu’on ne pouvait le penser et, d’autre part, que cet apport, inscrit par Mansion lui-même dans un contexte d’emblée apologétique, a été utilisé prioritairement par Duhem dans un contexte épisté­mo­logique avant de l’être plus tard, à l’instar de son inspirateur, dans un contexte également apologétique.

Abstract

By acknowledging the overwhelming influence exerted by Paul Mansion on Pierre Duhem ever since the former revealed the existence of a phenomenalistic millenary tradition to the latter, especially one that was fully loaded and ready for use in the ongoing epistemological battle, this article examines whether it might be appropriate to extend this influence to include the sphere of apologetics: was Duhem’s discovery of such practices a personal one which he then passed on to his colleague, or did he also receive, in addition to the revelation of the existence of this tradition, an indication of its inferred apologetic practices from him, particularly with respect to the Galileo affair? Even if, due to the lack of a sufficiently precise timeline, it is not always possible to distinguish between a simple coincidence of ideas and an actual, manifest influence, the striking similarities between their interpretations of the Galileo affair suggest that the initial discovery of the phenomenalistic tradition’s existence was indeed accompanied by an indication of certain inferred apologetic practices. This leads us to the conclude, on one hand, that Mansion’s contribution was greater than expected, and, on the other hand, that this contribution, which Mansion himself had already included in an apologetic context, had initially been used by Duhem in an epistemological one before having also been applied, following the example of his muse, to an apologetic context.

Mots-clefs

Paul Mansion – Pierre Duhem – Galileo Galilei – Sauver les phénomènes – Phénoménalisme


Paul Mansion
(S.l. : s.n., n.d. Universiteitsbibliotheek Gent)


Paul Mansion
(Albert Lahmer, portret van P. Mansion, wiskundige en hoogleraar aan de Faculteit Wetenschappen te Gent, 1902)


Galileo Galilei
(portrait de Galilée par Giusto Sustermans en 1636)